Alternative Libérale 9-1

Pour défendre le libéralisme depuis le 91. Ce Blog veut être un outil de communication pour tous ceux qui, résidant dans le 91 veulent, avec Alternative Libérale, défendre le libéralisme.

mercredi, mai 31, 2006

Grand débat public : Les libéraux au secours de la justice sociale

Liberalisme et justice socialeChers amis,

Trois semaines après avoir rempli la Cigale pour son Congrès fondateur, Alternative Libérale organise, le 10 juin, dans les prestigieux locaux de Sciences Po Paris, une conférence sur le thème du "modèle social" français .

Avec nos invités, les représentants d'Alternative Libérale exploreront les échecs du système français et présenteront les solutions libérales.

Venez donc nombreux à Sciences Po, samedi 10 juin à 14h (27, rue Saint Guillaume 75007 Paris, M° Sèvres-Babylone )

Réservations par email: 10juin@alternative-liberale.fr
+ d'infos : Site d'AL

Chèvre libéraleIntervenants présents :
    Jean-Louis Caccomo
  • Maître de Conférences en Sciences économiques à l'Université de Perpignan
  • Comment le modèle français a sombré dans l'injustice et l'inefficacité
    Saïd Bouaïssi
  • Porte-parole d’Alternative Libérale
  • Contre-argumentaire sur les fausses bonnes idées d'une gauche idéologique devenue antisociale
    Axel Arnoux
  • Président de Chauvin-Arnoux, administrateur de l’ALEPS
  • La "feuille de paye vérité", une idée pour informer les salariés du vrai coût de leur protection sociale.
    Sabine Herold
  • Vice-présidente d’Alternative Libérale
  • Santé, éducation, logement: quand le libre choix est la clé de la justice sociale.
    Jérôme Adam
  • Président de Easylife Conseil, fondateur de Virtual Friendly
  • L'auteur de "entreprendre avec sa différence" nous parlera de l'innovation sociale dans les PME
    Edouard Fillias
  • Président d’Alternative Libérale
  • Revenu de liberté et fiscalité proportionnelle, osons inventer une nouvelle donne sociale

jeudi, mai 18, 2006

Vendredi 9 Juin : Réunion d'AL91-77

Un mois après notre congrès fondateur à Paris et en présence de 900 personnes, le comité de Brunoy organisera une nouvelle réunion :

Le vendredi 9 juin 2006 à Brunoy (91800) de 20h30 à 23h,
Salle 34, premier étage derrière la Mairie de Brunoy
Place de la Mairie 91800 BRUNOY
Clic droit => Enregistrer l'image sous pour sauvegarder le plan


Tous renseignements par mail auprès des responsables de AL 91 Geoffroy GOBERT
ou Pierre MICHON

A l'ordre du jour :
  • Présentation d'Alternative Libérale pour les nouveaux
  • Réponse à vos questions
  • Débat devant un pot de l'amitié
Encore une fois : venez nombreux ... et accompagnés !

Compte-Rendu de la Réunion du 28 Avril

Nous étions une vingtaine à être présents. Aurélien Veron (vice-président et responsable du pôle programme) a commencé la présentation d'Alternative Libérale, présentation achevée par Douce de Franclieu (vice présidente, responsable des fédérations). Dans une troisième partie, des questions ont été posées aux responsables, où Pierre Michon (responsable AL 91) eut l'occasion de s'exprimer. Finalement, nous avons interviewé 4 des 6 étudiants présents. Nous avons terminé la réunion à 23h30 par un pot de l'amitié.



Alternative libérale compte désormais 3 000 membres et sympathisants : n'hésitez pas à nous rejoindre !

mercredi, mai 17, 2006

Alternative Libérale a réuni près de mille personnes pour son Congrès Fondateur

Deux mois et demi après l’annonce de sa naissance, Alternative Libérale a gagné son pari en faisant salle comble pour son congrès à la Cigale.

Cet événement historique, qui avait pour but de célébrer la renaissance d’un courant de pensée disparu de l’espace politique français, s’est déroulé dans une ambiance survoltée, pendant plus de deux heures.

Après un film intitulé « Un jour en France », les porte-parole et les vice-présidents du parti ont rythmé de leurs discours une introduction qui a dépeint l’état catastrophique d’un pays essoufflé, tout en rappelant quelles étaient les valeurs fondamentales du libéralisme.

Puis ce fut au tour des libéraux venus de Géorgie, de Biélorussie et de Tunisie de faire le bilan des révolutions qu’ils ont entreprises dans leurs pays.

C’est ainsi que dans son discours, Charles Beigbeder, président fondateur de Powéo a rappelé que les droits de l’homme et du citoyen étaient le socle des libertés économiques.

Thème à son tour repris par Edouard Fillias, président du parti. Comme l’a affirmé celui-ci « La Révolution libérale est resté en France un chantier inachevé. Nous devons finir la Révolution. ».

Au final ce sont tous les membres fondateurs et les représentants des comités locaux, près de cent cinquante responsables, qui sont montés sur scène, donnant ainsi une image pleine d’espoir d’un jeune parti incarnant un grand courant de pensée promis au plus bel avenir.

En réussissant leur pari qui était d’incarner le renouveau du libéralisme authentique, les membres fondateurs envisagent sereinement la mise sur orbite de leur parti et annonceront prochainement l’identité de leurs candidats à la candidature aux présidentielles.

Jean-François Revel, Salut à un homme libre

Alternative Libérale salue la mémoire de Jean-François Revel, combattant pour la Liberté. Que son courage et sa clairvoyance inspirent notre action politique.

Au moment où Alternative Libérale s’apprête à porter haut les couleurs d’un libéralisme enfin réhabilité, nous ne pouvons que saluer la mémoire de Jean-François Revel, décédé dans la nuit de samedi 29 avril.

Les libéraux authentiques sont aujourd’hui orphelins d’un combattant pour la liberté qui a consacré cinquante années de sa vie à démythifier « la grande parade » de la gauche et à lutter contre « la nuit intellectuelle du communisme ».

Ainsi, cet académicien, agrégé de philosophie, jeune résistant, fut l’exemple de l’homme libre, inscrivant son œuvre à contre-courant des idées dominantes pour dénoncer la folie meurtrière engendrée par l’utopie collectiviste.

De sa première offensive contre le marxisme, en 1957, avec son ouvrage « pourquoi les philosophes ? » à sa dénonciation de « l’obsession anti-américaine » il y a quatre ans, Jean-François Revel s’est fait le chantre d’un idéal démocratique fondé sur la défense des libertés individuelles.

Sa plume iconoclaste, alerte et brillante, éclairant notre regard sur l’actualité dans l’hebdomadaire « Le Point » nous manquera cruellement.

Alternative Libérale saura se montrer digne de l’héritage intellectuel de ce grand homme, qui nous inspirera de son immense courage dans notre combat pour une société de liberté.